Renand Etienne revient !

Renand Etienne, ancien membre des forces armées et directeur de la DCPA de la PNH, ex candidat malheureux de LAPEH pour le département du nord-est, a été choisi illégalement ou non pour remplacer celui qui tacitement occupait, sans de véritable bilan, le secrétariat à la sécurité publique.
Après la révocation de Ronsard St Cyr, en mars 2020, plusieurs observateurs n’avaient pas compris le choix de Tacite Toussaint à la tête du SESP (Secrétairerie d’Etat à la Sécurité Publique).

Tacite Toussaint n’est plus là pour faire du « show off » dans les rues de la capitale avec sirène et gyrophares. Désormais son nom vient d’être enlevé de la catégorie des « bel chèf » du gouvernement Moïse/Jouthe.

Rappelons que Tacite Toussaint et Hans Jacques Ludwig Joseph le DG de l’ULCC partageaient la première rangée des « bèl chef ». Ils sont parmi ceux qui détiennent le plus grand nombre d’hommes armés (policiers ou non) à leurs côtés comme bodyboards.
Le phénomène « bèl chèf » est observé chez les Secrétaires d’Etats et Directeurs Généraux de l’administration publique.

Certains pensent que le choix de Renand Etienne a été proposé / imposé par Anacasis Jean Hector, dirigeant du LAPEH.
Jovenel Moïse est-il déterminé à partager le « ti rès » avec l’opposition modérée ?
Clarens Renois acceptera-t-il cette fois un poste ministériel pour couronner sa belle et prometteuse carrière politique ?

Aux grands maux, les grands remèdes…

Le CSPN compte désormais au moins deux (2) anciens cadres de l’armée d’Haïti en son sein.
Une situation qui devrait préoccuper le Ministre de la Défense, qui selon toute vraisemblance, paraît plus motivé à défendre son poste ministériel au lieu et place de la défense du territoire.
Fontyè nou toujou yon paswa ! Zam toujou ap antre devan dèyè nan pò nou yo !

redactionanalyse@gmail.com

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 6 =