Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Qui est Eugénia Romain, présidente du conseil de transition de Moïse Jean Charles ?

D’origine haïtienne, Mme Romain est arrivée au Québec en 1972. Elle entreprend son parcours politique en 1993 en rejoignant les rangs du Bloc Québécois.

En 2000, elle se présente pour l’Alliance Canadienne, qui devient peu de temps après le Parti Conservateur. N’ayant pas été élue dans Ahuntsic, Mme Romain rejoindra l’Action Démocratique du Québec (ADQ) à titre de vice-présidente. Surviendra ensuite le fameux scandale qui a poussé Mme Romain à quitter la politique quelques années.

D’après Eugénia Romain, après que l’ADQ lui aurait demandé de céder sa place de vice-présidente et qu’elle eut refusé, le parti aurait rendu publique, pendant l’élection provinciale de 2003, une vieille histoire de fraude à l’aide sociale dont serait responsable son ex-mari. Elle a donc profité de l’occasion pour écrire sa biographie, «Une femme trahie se dévoile».

Résidante de Blainville depuis quelques années, Mme Romain s’implique au sein de groupes de femmes de la MRC de Thérèse-De-Blainville.

Eugénia Romain, qui avait d’abord des visées sur la circonscription de Rosemont, avait été choisie pour être candidate dans Lafontaine. Mais les vérifications du parti l’ont exclue vu qu’elle faisait face à onze chefs d’accusation en vertu de la loi de l’aide sociale.

En Haïti, Mme Romain a occupé beaucoup de fonctions dont la dernière en date, elle a été membre de l’États Généraux Sectoriels de la Nation de Jovenel Moïse en 2018. 

Sources concordantes

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    12 ⁄ 6 =