Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Lettre ouverte aux membres du conseil d’administration de la BNC

Je ne saurai contribuer dans la corruption institutionnalisée.


En date du 22 février et de façon habituelle, j’ai été à la BNC de la Rue Pavée pour un transfert vers l’étranger. Après les formalités habituelles, la BNC a viré de mon compte $us 1205,32 incluant ses frais de transferts de $us 47,82. Jusque-là ça va !

Les événements du 29 février arrivent. Donc, 7 jours après ledit transfert, qui habituellement prend moins de trois (3) jours, je fais le constat que la banque française n’a rien reçu. Étonnant!

Après plusieurs démarches, le 05 avril dernier, donc plus d’un mois après, la BNC dit avoir retourné ledit transfert. Au lieu de retour du montant de transfert ($ 1205,32), j’ai constaté plutôt un détournement de mon argent.

918,83 des 1205,32 dollars américains m’ont été finalement et tardivement déposés. Donc, j’ai cru comprendre qu’après 44 jours, la BNC a détourné 286,49 dollars américains de mon argent en bon gangster.

Une situation inacceptable!

Ainsi, Madame, Monsieur les membres du conseil de la BNC, je vous conseille vivement de prendre acte de cette situation déplorable et que dans les plus brefs des délais que le transfert soit arrivé à destination. Parallèlement, je ferai ce que de droit pour me restituer l’intégralité du montant transféré ($US1205,32). Je ne saurais payer les pots-cassés ni aider la BNC à arnaquer ses clients. Recevez, Mme/Mr les membres du conseil d’administration mes salutations.

Richardson SERAPHIN

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    6 × 24 =