Haïti | Mémoire| Jean Do, à qui la Presse tourne le dos

La Presse étant une corporation émanée de la société est de fait frappée par les mêmes symptômes. Les mêmes maux la tranhissent. Entre hypocrisie, désintérêt et long mensonge, la mémoire du célébrissime journaliste Jean Léopold Dominique, PDG de la Radio Haïti Inter, badine dans une vaste comédie qui revient à chaque saison, chaque année pour un cri qui ne durera pas. Un cri qui ne saurait durer, puisqu’en réalité c’est un saupoudrage, comme si la Presse était un secteur réel, capable de quoique ce soit. Un cri, des remous à la radio, des articles fusent, des organisations grandes gueules montent au créneau,  puis , plus rien.

Jean Do , de son vivant comme dans sa mort, reste le journaliste haïtien «idéal», en ce sens qu’il reste l’homme à égaler, l’homme à surpasser, mais qu’aucune prouesse journalistique ne peut effacer. Il demeure le plus connu, le plus salué. Ce qu’il a été, au-delà du journaliste, comme valeur humaine, ne mérite pas autant de mimes invectives à l’encontre de sa mémoire.

3 avril 2000, 3 avril 2021 : vingt-et-un ans plus tard, toujours les mêmes rengaines, du copier-coller. Il n’y a pas plus onéreuse manière de ne rien faire que de faire semblant de faire quelque chose. Et aujourd’hui, 7 avril, 96 heures après la commémoration de cette sanglante date, quel combat réel a été engagé en vue d’exiger l’aboutissement de l’enquête? La Presse est-elle vraiment dévouée dans ses quêtes de justice en faveur des victimes dudit secteur?

Le passé récent nous en dit long, et l’avenir nous n’en dira que trop long… A en croire cette kyrielle de journalistes assassinés, disparus, qui se sont suivis depuis, sans qu’aucune enquête ne soit aboutie, il y a lieu de donner chair à notre inquiétude.

Un jour, cette fausse hymne à la justice qu’on s’efforce de jouer perdra son do, car Jean Do n’est pas quelqu’un à qui l’on tourne le dos éternellement, comme une pute qu’on refuse d’épouser pour ne pas verser d’eau (de larme).

La Presse, soyons réels, soyons sérieux face à ce risque de nous voir tous y passer!

*Étienne De Saint-Exil*

etiennedesaintexil@gmail.com

 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =