Quand les médias colombiens veulent lancer la Colombe.

Jamais les médias hispaniques n’étaient aussi appréciés et suivis par le peuple haïtien. Depuis l’assassinat/exécution de Jovenel Moïse, l’école haïtienne a été remise en question et nos quinze (15) années ont révélé une défaillance de l’enseignement de la langue de Cervantes.

Les médias colombiens nous envahissent par des informations, parfois des intox et des propagandes honteuses par souci de refaire une image sur la scène internationale d’une part et aussi tenter de lancer des pigeons blancs en signe de paix et de coopération Etatique.

La Noticias Caracol avec plus de ses 9M abonnés est depuis 2008 un média qui traite des nouvelles du monde et de la Colombie. Anathème aux sympathisants aveugles et des supporters ignorants, les « sousou » de Claude Joseph sur les réseaux sociaux à court d’argument qui pensent vouloir nous faire croire l’inverse. Ces paresseux doivent plutôt aller chercher l’intérêt du journal et sa logique malsaine suivant sa ligne éditoriale qui, de façon inopportune et manipulatrice espère brouiller les avancées significatives obtenues depuis l’ouverture de l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse.

L’attitude de Claude Joseph quelques heures après l’annonce et les flous existants méritent des questionnements et des explications approfondies mais, de grâce ne me dites pas que Claude Joseph devrait faire couler des larmes de chat comme lors de son apparition publique à l’occasion des nouvelles d’assassinat de Diego Charles et Antoinette Duclaire dite Netty. Une telle attitude risquerait de faire plonger le pays dans un plus profond chaos.

L’information divulguée par Noticias Caracol qui fait mention de l’implication de Claude Joseph dans l’assassinat de Jovenel Moïse n’est pas une information complètement absurde mais, elle cache un ver dans le fruit.
Qui des autorités politiques, policières haïtiennes ont intérêt dans une quelconque implication de Claude Joseph? Pourquoi une telle information n’a-t-elle été diffusée que par ce journal? Qui de la DCPJ induit ou non les journalistes de Noticias Caracol en erreur? Qui peut chercher à comprendre le lien entre Noticias Caracol et le gouvernement colombien ?

Comme en Haïti certains médias sociaux mélangent ligne éditoriale et position gouvernementale, partout ailleurs, la corruption dans les médias existe et gagne du terrain.

Après la sortie d’une information pareille, au moment où des politiques visent le palais national, les dés sont jetés et le signal clignote en rouge. Une nouvelle ligne vient d’être franchie. Claude Joseph doit éviter de soumettre ses oreilles que pour entendre les récriminations de l’internationale en faisant fi des attentes latentes des forces vives de la nation qui ont exprimé leur refus et étaient plus que motivées à boycotter le projet d’élection et de référendum piloté par l’ex Président Jovenel Moïse avec la complicité hypocrite ou non du Ministre des élections Mathias Pierre.

Claude Joseph doit saisir le momentum et met de l’ordre dans la communication gouvernementale pour éviter au pays cette cacophonie.

RS

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =