État de siège: La diplomatie haïtienne se réveille

Après l’assassinat/exécution de Jovenel Moïse vient la bataille politique pour le pouvoir et la gloire personnelle. Certains diplomates ont présenté des sympathies très vagues, d’autres semblent plus concernés sur des dossiers personnels.
On revient avec la liste !

Après Cinq(5) jours d’état de siège, l’ambassadeur d’Haïti au Canada Wien Weibert ARTHUS à travers une initiative historique, louable et patrimoniale vient de procéder à l’ouverture d’un livre de condoléances pour « immortaliser » Jovenel Moïse.

L’information a été confirmée par l’ambassadeur Arthus qui croit que cette initiative suit le protocole diplomatique « C’est ce qu’on fait quand un haut dignitaire est mort », a-t-il lâché.

Pourquoi une initiative pareille n’a pas été prise lors du décès de Me René Sylvestre, Président de la Cour de cassation et du CSPJ? « De mes années dans la diplomatie, je sais qu’on a ouvert des livres de condoléances uniquement pour les défunts Présidents Lesly François Manigat et René Garcia Préval », affirme le Dr Arthus.

Il revient toutefois à la Direction du Ministère des Affaires Étrangères, une Direction technique effacée depuis peu, de donner le ton et prendre le relais d’une telle initiative, devant l’indisponibilité du Ministre Claude Joseph, préoccupé autour des sujets politiques et sécuritaires. 
redactionanalyse@gmail.com

 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 3 =