Diplomatie: L’organisation AKASAN en quête du sirop à l’Ambassade d’Haïti au Canada

An mankan AKASAN nap met siwo! Tel a été, entre autres, l’objectif visé par les membres de l’organisation AKASAN qui s’attendaient à une situation explosive pour tabasser l’Ambassadeur Weibert Arthus. Le calme et le sang-froid du diplomate ne l’ont-ils pas sauvé ?  A travers une vidéo en boucle diffusée par l’un des chefs de file de l’organisation AKASAN (Ayisyen Kap Soutni Ayisyen Net Ale), on peut voir l’arrogance et l’irrespect affichés par ces compatriotes en présence de l’Ambassadeur d’Haïti au Canada.

Par ailleurs, en attendant que le Ministère des Affaires Étrangères se positionne et dénonce cet affront, le chancelier Claude JOSEPH devrait rappeler à certains diplomates que cette situation ne devrait pas constituer un prétexte pour justifier leur mépris à l’encontre des haïtiens qui évoluent en terre étrangère.

On y reviendra avec la liste des ambassadeurs et consuls généraux qui sont inaccessibles et distants.

Professeur des universités, l’actuel Ambassadeur d’Haïti au Canada, Dr Weibert Arthus vient de subir une provocation qui, sans doute, lui rappelle les pires moments de sa vie en qualité de journaliste sous l’administration Lavalas.   

Une audition forcée, improvisée s’est tenue entre les membres de l’organisation AKASAN et le diplomate. Au terme de cet échange, couteaux sur la gorge, lesdits organisateurs ont déposé, après une longue lecture, un document qui traduit leurs préoccupations  presque légitimes relatives, entre autres, aux nominations irrégulières effectuées dans la diplomatie haïtienne.

Dialectiquement, l’Université pourrait se saisir de cette question et même la débattre. Les diplomates et consuls généraux sont-ils nommés irrégulièrement ?

C’est un droit entier que nos compatriotes questionnent et discutent des actions de nos représentants. Toutefois, c’est  irrespectueux quand des compatriotes envahissent le bureau d’un Ambassadeur pour le provoquer.

Avec un parlement doté d’un président de Commission des Affaires Étrangères de souche Lavalas ou non, Arthus Weibert serait nommé Ambassadeur d’Haïti de n’importe quel pays.

Calme, serein, l’Ambassadeur Arthus qui s’est montré toujours respectueux et à l’écoute de son vis-à-vis a entendu pendant plus de neuf (9) minutes les propos indécents adressés à son encontre.

Cependant, on doutait fort que des  compatriotes proches du pouvoir en place oseraient agir de la sorte face à un Ambassadeur nommé par accointance politique. On pourrait prédire la suite ! Suivez nos regards !

Choqué, étonné par l’attitude des membres de AKASAN, il serait difficile à ce que Weibert  Arthus ne se rappelle pas des menaces similaires subies quand il était journaliste à la Radio Caraïbes sous Aristide.

Pourquoi les membres de AKASAN sont si remontés contre Arthus Weibert le fait par ce dernier d’exiger une note rectificative et d’excuse du rédacteur en chef du journal de Montréal à l’endroit d’Haïti, laquelle note qui mentionnait que deux(2) vols d’Air Transat en provenance d’Haïti transportaient des passagers déclarés positifs à la Covid-19.

Pourquoi cette fixation Lavalassienne contre l’ex exilé Arthus Weibert ? Il doit cesser d’être naïf et comprendre que les Lavalassiens sont rancuniers et ces derniers regroupés ou non dans l’organisation AKASAN n’avaient pas acceptés et n’oublieraient jamais ses prises de positions anti Lavalas.

La Redaction

redactionanalyse@gmail.com

 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 11 =