29 Mars: En avant, pour quelle constitution ?

Alors que Jerry Tardieu, sans se soucier des revendications populaires, encore moins de la situation sécuritaire et socio-économique et politique, met le cap sur les élections et l’organisation de son parti en mobilisant hebdomadairement des jeunes, même ceux n’ayant pas droit aux votes, Mathias Pierre, têtu, endetté, met lui aussi le cap sur les élections pour cette année. Alors que le comité consultatif met le cap sur le référendum et la nouvelle constitution.

En avant ! Pour le référendum ? 
Le Comité Consultatif pour l’élaboration de la Nouvelle constitution multiplie rencontres dans des hôtels huppés de PV et d’autres moins confortables des villes de provinces. Discussions et disputes du contenu de la nouvelle constitution; engager des pourparlers avec des secteurs et partis politiques peu représentatifs, ledit comité semble malgré tout incapable à initier le grand débat national sur la nouvelle constitution.
Une vraie perte de temps et d’énergie !

En avant pour des dépenses inutiles ?
Président de la commission spéciale sur les amendements de la constitution, structure parlementaire de neuf (9) membres mise en place en 2017, Jerry Tardieu peut en dire long sur les ressources publiques dépensées durant son passage à la chambre des Députés en tant que président de Commission Spéciale. Certains estiment une récompense méritée accordée au PDG de l’hôtel Oasis, le fait par ce dernier d’avoir raté à un filet les élections du bureau en 2016. Pour seulement deux(2) voix de différence (44-46), Jerry Tardieu en a pour son compte et probablement sur son compte. Quelle récompense !

Par ailleurs, un sondage réalisé sur internet par la plateforme Open Gouv en 2020, malgré qu’elle admet l’échantillonnage n’est pas scientifiquement représentatif, a quand même classé Jerry Tardieu « meilleur député de la 50e législature ». Et on comprend pourquoi !
Malheureusement, aucun autre sondage n’a été réalisé pour analyser pourquoi Jerry Tardieu se sentait plus à l’aise comme président de commission spéciale sur les amendements pendant quatre(4) belles années.

Et si le Comité Consultatif suivait les pas de la Commission Spéciale dite Commission Jerry Tardieu en termes de dépenses ?

Comme si l’histoire se répète et les citoyens lambdas devraient continuer à vivre dans la crasse, dans la mendicité à un moment où le dollar américain est contagieux pour la classe moyenne, du côté du comité consultatif, des dépenses publiques sont aussi engagées, des frais sont accordés, des contrats et des spots publicitaires sont distribués aux médias traditionnels, voire même ceux qui sont contre le référendum.
Suivez nos regards !

Une grande campagne de communication est lancée. Affiches. Banderoles. Flyers, pamphlets…

Des officiels concernés ou non qui ne croient pas à la réalisation du référendum et des élections pour cette année… précarité oblige, sont incapables de le dire mais…en profitent à sucer la moelle osseuse du budget.

Attendons voir les résultats et la finalité de ces multiples dépenses engagées par l’Etat haïtien, de 2017 à nos jours, relatives à l’épineux dossier de la CONSTITUTION HAÏTIENNE.

La Redaction

redactionanalyse@gmail.com

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 20 =