Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

18 mai : Ariel rejoint le Roi Henry au Cap-Haïtien

Jovenel Moïse de son vivant pourrait bien tenter de fuir les manifestations des opposants de l’Ouest, largement financées par ses amis du secteur privé pour sauver nos fêtes nationales, mais hélas !

 Hélas nos villes de province étaient sous contrôle de ses opposants amis. L’Artibonite ne lui serait pas facile avec Youri qui avance à pas de tortue pour lui rendre la vie difficile.

Dans le Nord, ses alliés ZEPHIRIN et Moïse Jean-Charles lui faisaient faire le tour de la Citadelle à observer la fumée des caoutchoucs et des barrages routiers, question d’éviter un bain de sang.

Au Sud-est, précisément à Jacmel, malgré la présence des Zenny mais avec les Lambert, c’est un autre cas !

Cependant, avec l’annonce des cérémonies officielles qui se tiendront dans le Nord, la thèse de territoires perdus se confirme !

Arcahaie, jadis cité du drapeau, semble se convertir en cité soleil. Pour plaire au Roi Henry, tous les moyens sont bons !

Aucun magistrat n’oserait nuire l’endettement du chef avec des discours en mode Rosemila Petit-Frère. Le temps est révolu ! 

Bien entendu, on aura un discours préparé par un almonor pour le maire Almonor ou l’autre incompétent qui ne sache comment profiter de ses multiples événements pour changer positivement l’image de la ville du Cap et ses communes. 

 Jovenel Moïse avait misé sur le PM Jacques Guy LAFONTANT pour réussir son quinquennat, mais à bien observer les faits, Ariel Henry, le pacificateur, pourrait pu prolonger la vie de Jovenel Moïse.

Ariel Henry a-t-il été nommé Premier ministre trop tard ou sait-il comment nourrir les affamés et les assoiffés du pouvoir ?

Ariel Henry dans le Nord pour tester le niveau de sincérité de Moïse Jean-Charles ou pour vérifier si parler avec la bouche pleine est une maladie incurable de Moïse Jean-Charles.

  

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    6 − 5 =