Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Une réussite échec de la CARICOM ? Première Partie

Au moment où les personnalités de la Caricom s’apprêtaient à quitter Haïti après leur séjour, l’occasion de les féliciter et de les remercier d’avoir su/pu mettre à nouveau nos leaders laideurs autour de la table. Au moins, le minimum ne s’est pas arrivé et c’était prévisible et attendu. Qu’ils soient de l’ancienne ou de la nouvelle génération de politiques, déjà TOUTOUNI et décriés, le constat historique se confirme. Les leaders politiques ne peuvent pas s’entendre pour parler d’Haïti et de son développement sans que le BLAN nous impose quoique ce soit ! Hélas ! Gérard Latortue ne serait pas Premier ministre après les violences lavalassiennes de 2004 entre autres…
Suivez nos regards !

Au moins, CARICOM a évité le pire ! Pas de barrages. Pas de dérapages. Ce que les émissaires de la Caraïbes ont compris et n’arrivent pas à digérer, ce sont des amis, des collaborateurs, des collègues et surtout des Haïtiens pour des intérêts économiques, électoralistes qui ne peuvent pas faire le grand dépassement pour Haïti, bien qu’ils ont presque les mêmes maîtres BLANCS.

Autrefois, ils négociaient des patates et des visas. Maintenant, ils négocient soit pour conserver leurs postes malgré leurs faibles bilans administratifs, soit pour obtenir des faveurs électoralistes et des avantages au sein du pouvoir.

Pour la première catégorie, en analysant la note du 07 septembre dernier de l’accord du 21 Décembre, certaines signatures retiennent notre attention. D’entrée de jeu, après Marjory et Edmonde, on salue Eric Prevost Junior du parti LAVNI et le Joveneliste Fils-aimé Ignace St Fleur du PPN. Ces deux DG ne supportent-ils pas aveuglément Ariel Henry que pour regarder le budget du SEMANAH et du BMPAD?

Rappelons que Prevost est un grand bénéficiaire des accords. Grâce aux retombées de l’accord El Rancho en 2014, il a été promu Directeur Général du SEMANAH.
Ignace Fils-aimé, bras droit de BOUCLIER, éventuel candidat, Propriétaire de Radio et vice-président de club sportifs entre autres… porteront toutes ces fleurs grâce à la signature apposée à l’accord du 21 Décembre en support à Ariel et pour conserver son poste actuel au BMPAD.

Pour la catégorie qui veut obtenir des faveurs électoralistes et des avantages au sein du pouvoir. On identifie les leaders TOUTOUNI, l’ex Secrétaire d’Etat, Eddy Jackson Alexis, grand bénéficiaire des largesses de Jovenel, et…..Suite du texte
Deuxième Partie à surveiller.

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    30 − 5 =