Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Santé: Ti Fyèv la: Pradel tente d’alerter Larsen et d’ajuster la bretelle d’Ariel.

En l’absence d’un Ministre de la Santé qui n’est pas dynamique et qu’on questionne son état de santé.

En l’absence d’un Directeur général fatigué de son poste et qui gère malgré tout un Ministère de la Santé malade et qui infecte sa population.

En l’absence d’un Ministère de la Communication qui pratique de la non-communication publique.

En l’absence d’un Secrétaire d’Etat one man show de la trempe de nos récents SE que le trésor public vient d’expérimenter.

En l’absence d’un Directeur Général du Ministère de la Communication qui fait de sa gestion le cadet de son souci.

En l’absence sonore des médias de service public et face à la gestion calamiteuse et douteuse des outils de communication du gouvernement… L’ex-Ministre de la Culture et de la Communication Pradel Henriquez tente de (re)monter la bretelle gouvernementale et cultive la culture de prévention aux Docteurs Alex Larsen et Ariel Henry.

A travers une publication sur sa page Facebook, Pradel Henriquez prodigue des conseils à son auditoire, question d’inciter, susciter et sensibiliser population à refaire l’expérience du port de masque, afin dit-il, de contrecarrer la fièvre et la grippe qui s’annoncent par des procédés naturels.

L’initiateur du CIPAG et du CIPC paraissait un peu nostalgique de ses expériences dans la gestion du COVID19, pour Pradel Henriquez, le recours à l’hôpital doit être secondaire aux techniques naturelles de la consommation du THÉ et des vitamines proposées permettant de booster notre système immunitaire.

La récente publication de Pradel Henriquel en 2024 rejoint l’idée de ces nombreuses interventions dont celles tenues en mars 2020, lors du lancement officiel du Centre d’informations permanentes sur le Coronavirus (CIPC). Ce dernier qui, d’une part, constituait une réponse face à la catastrophe que représentait le COVID19 et qui se référait aux données scientifiques afin d’éviter le partage des fake news et des désinformations. Et, d’autre part, le CIPC représentait un outil pour empêcher les déviations relatives aux informations sur le #COVID19.

Ladite publication de Pradel Henriquez a été très appréciée par de nombreuses personnalités et followers à sa juste valeur. Toutefois, prétextant la publication de Pradel Henriquez pour comprendre le fonctionnement interne du CIPC entre autres, des professionnels qui ont intégré la structure gouvernementale CIPC en profitent pour revenir sur le comportement d’un Secrétaire d’Etat au Ministère de la Communication qui aurait profité de l’initiative du CIPC pour livrer des contrats à des proches partisans d’un parti politique. Et, le pire, plus de trois (3) années après, la majorité des professionnels-membres du CIPC en ont payé de leurs expériences et n’ont pas été gratifiés d’un moindre centime.

L’intervention de Pradel Henriquez à l’émission DIALOGUE avec Jennica Straël sur le dossier des 43 contrats ne constitue-t-elle une preuve solide ? https://youtu.be/CCvAJLEmPRQ?si=lWwIS-cYBC-8vSTT

Qui est ce secrétaire d’Etat que l’on surnomme l’homme 43 contrats ?

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    14 × 15 =