Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

L’attaque armée contre Radio Zénith: Entre Zen et/ou hits.

La nouvelle de l’attaque dans la nuit du 30 au 31 janvier 2020 est arrivée plus rapide que les notes bourrées d’hypocrisie en support à la radio zénith fm. Certains médias confrères ont même tenté d’enlever le focus sur Zénith pour capitaliser l’essentiel de l’information sur le commissariat. Trop ! C’en est trop !

Une attaque du genre avec un Jovenel Moïse aux commandes, toutes les politiques auraient défilé pour répéter qu’un seul mot: persécution politique ! Comme disait sur les réseaux sociaux « Gad bagay Jovenel Moïse ap pèdi ». La radio Zénith post-visite PM Jouthe Joseph est bien différente de celle qu’on écoutera à longueur de journée jusqu’au Zénith sous Jovenel Moïse. Certains n’avaient-ils pas hésité de façon malhonnête à comparer Zénith à la radio des milles collines.

Quel secteur à intérêt à alimenter le « zen » à la Radio Zénith ? Quel secteur veut imposer ses positions politiques face aux positions non opposantes de la RTZ? Soit que la RTZ a été victime pour ses positions politiques soit pour ses positions limitrophes au sous-commissariat.

Par ailleurs, Rony Colin doit éviter d’accoler que des étiquettes négatives contre l’attaque sur la radio. Le PDG doit expliquer son mutisme et la position de la radio contre les dérives actuelles, jadis dénoncées. Accepter de faire taire une radio aussi puissante en audience pour des raisons personnelles et politiques peut-être interprété comme une faille que tout secteur mafieux qui veut déstabiliser Ariel Henry peut profiter. Ou encore quelqu’un semble vouloir ré allumer les micros de la RTZ pour reprendre sa place sur le cadran.

Toutefois, l’attaque que nous ( Analyse Média) dénonçons avec rigueur ne doit pas aussi être utilisée par l’équipe au pouvoir pour faire de la diversion. L’attaque contre un média quel qu’il soit ne doit pas être utilisée comme tremplin et comme espace de visibilité et de show médiatique. Bien que RTZ n’obtient pas un grand support médiatique de la grande presse et que les vieilles habitudes ont la vie dure, cependant, nous devons dire ensemble «Plus jamais!»

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    25 − 20 =