Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Indemnités aux policiers : Pourquoi Berto Dorcé n’avait pas osé signer ledit décret ?

 Avec l’arrestation d’un des membres de son cabinet à son actif. Accusé de forfaiture, trafic d’influence, association de malfaiteurs dans le dossier d’importation d’illégale d’armes et de munitions à travers le bateau  » Miss Lily » dans le Nord-ouest.

Les stratégies de diversions médiatiques et éventuellement de pots-de-vin orchestrés par l’ex-Ministre Berto Dorcé pour tenter de contourner les accusations suscitées ne passeront pas. 

Comment comprendre que celui qui n’a pas paraphé le décret instituant “une indemnité spéciale de risque au bénéfice des agents de la PNH engagés dans des opérations spéciales de police est celui qui pense vouloir manipuler l’opinion publique, voire démoraliser nos policiers impliqués dans des opérations depuis plusieurs jours avec un objectif commun de rétablir l’ordre dans la cité et éliminer les territoires dits perdus par des personnalités politiques perdues dans leurs attributions. 

NON Dorcé ce coup ne passera pas !

À vous confrères gestionnaires de médias en ligne, ne marchandez pas vos lignes éditoriales. Ledit décret est un petit pas. Autant qu’on est d’accord pour que l’Etat Haïtien fournisse à nos vaillants policiers des primes de risque et d’autres avantages.

Autant qu’il est primordial de respecter la mémoire des policiers via l’indemnité destinée à leurs familles, sans harcèlements, sans TI ZONAY. 

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    25 + 14 =