Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Liberté de la Presse: que voulaient UNESCO et l’ambassade américaine ?

Garantir la continuité de l’information en priorisant la sécurité des journalistes via des équipements de protection…

En ce 03 mai, Journée mondiale de la liberté de la presse, la branche haïtienne dite anti-progressiste de l’UNESCO doit comprendre que le professionnalisme des journalistes passe par la formation et le support financier. Ce dernier est une des priorités, permettant l’augmentation des capacités opérationnelles des associations de médias en ligne au lieu des distributions de styles D’AIDES ALIMENTAIRES, qui justifient leur financement en/sur Haïti et révèlent un caractère déshonorant pour les journalistes. 

Par ailleurs, au-delà d’un simple message de soutien et d’engagement à la liberté de la presse, au volet d’accès à l’information, l’ambassadeur Dennis Bruce Hankins des USA doit prêcher par l’exemple en s’engageant à créer des conditions d’abord, internes à l’ambassade américaine pour éviter les spéculations et les rumeurs quant aux atterrissages des avions militaires sur le sol haïtien.
Jusqu’à présent, les journalistes et les médias ne font que reprendre, sans possibilité de vérification, les communiqués de presse tardifs de l’ambassade sur des questions aussi sensibles que la souveraineté et la défense nationales.

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    30 − 10 =