Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Haiti-Échec de la grève : causes et conséquences!

1- On comprend que le mot d’ordre de grève ne pourrait obtenir l’assentiment des syndicalistes du secteur du transport public. 

Raison: Ces derniers n’ont-ils pas vendu leur âmes aux chiens et au Ministre Ricardin St Jean dans le fameux dossier de subvention ciblée sous les yeux complices du DG James Monazard 

2- Contrairement à Jovenel Moïse où certains Directeurs Généraux se plaignent du manque de moyens. Sous Ariel Henry, presque la totalité des Directeurs Généraux jovenelistes entre autres ont prêté main forte pour WOUZE ATÈ A. Les Jovenelistes ne font-ils pas partie des meilleurs arroseurs, question d’éviter D’EMMERDER ARIEL HENRY et bénéficier le support du SDP? 

On ne pourrait prétendre réussir une grève ni réussir aucun mouvement revendicatif visant le départ de Ariel Henry sans avoir la garantie de mobiliser au moins une ou plusieurs radios de style Zénith 102,5, comme c’était le cas sous Jovenel Moïse. 

Allo Lunie! Allo Georges Fortuné qui nouvèl? Allo Jean Monnard, map pase kallonen Jovenel nan ranmase Samdi oui! 

Ariel Henry n’est pas maître de son destin. Pas besoin d’incendier ni de manifester pour obtenir son départ! Encore même oser penser à une révolution voire une révolte en douceur. De la même façon qu’on avait intimé l’ordre à Claude Joseph de faire la passation, cette façon existe encore pour une meilleure transition politique. Évitons d’enrichir les Directeurs Généraux inutiles, sans bilan, sans plan, sans perspectives. Évitons de donner raison au DG St Fleur du BMPAD de nous envoyer des fleurs empoisonnées avec une pénurie de carburant pour les besoins économiques de ses amis de l’ANAPROSS. 

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    1 × 6 =