Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Dépassement. Engagement: Primature sans faute. Primature avec ratures

Depuis l’incarcération de Robinson et la présidence de madame Legros, Jacques Letang a enfin remis la barre des barreaux très haut. Traversant l’étang de Miragoane pour s’établir à Port-au-Prince, la dernière décision paraphée par Me Jacques Letang pèse lourd sur le temps et la moralité politique.

Au nom du dépassement et de l’engagement citoyen, le PM de 2024 pourrait bien être un citoyen qui soit engagé politiquement, socialement, internationalement… mais ce qu’il nous faut, c’est un PM en majuscule sur toute la ligne et non un PM grand P.

Il nous faut un PM d’écart-type, capable d’écarter/ refuser/réfuter avec force de caractère et de façon drastique toute possibilité d’accorder des ministères dits régaliens aux partis politiques membres de l’accord du 03 avril.
Aussi est-ce d’avoir un PM qui peut redéfinir le choix du cabinet ministériel en accord avec les secteurs concernés.
Et si les mêmes secteurs qui choisissent le PM participent aussi dans la proposition des nouveaux ministres, suivant des critères de compétence et un canevas de responsabilités.
Des deux(2) Premiers ministrables en pôle position qui détiennent les capacités susmentionnées suivant la longue liste de prescription médicale en circulation, un seul pourrait faire ce dépassement politique et peut s’engager pour faire respecter les prérogatives de chef d’orchestre attribuées à la fonction du Premier ministre d’un pays qui gît dans les abysses du chaos.

redaction@analyseht.com

Suives mon regard !

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    26 − 14 =