Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Insécurité: Vers la fermeture des entreprises privées, Stevens Benoît opte pour un lock

Pour protester contre les tueries et les nombreux cas d’assassinats de la journée du mardi 29 juin à Delmas 32, des secteurs, des paisibles citoyens ont encore protesté de façon numérique via les réseaux sociaux, en attendant les prochaines victimes de renoms. De vives protestations numériques, RIP, émojis sur leur page Facebook, Twitter et statut Whatsapp…tous traduisent un lever de bouclier ainsi que le caractère « reziye » de cette génération.

A présent rien n’est programmé. Pas de marche, pas de sit-in, pas de manifestation… Il est peut-être trop tôt ? Mais pas si tôt pour le DG Léon Charles qui, en conférence de presse, moins de 12 heures après, vient de partager les charges.

Sans langue de bois, sans « filter », sans empathie, ce qui s’est passé à Delmas 32 a été concocté par les alliés de Guerby Geffrard, en réaction d’une action, laquelle action, l’assassinat de Guerby Geffrard, a affirmé avec facilité et légèreté celui qui jusqu’à présent détient les rênes du haut commandement de ce qui reste de la PNH.
Qui a assassiné Guerby Geffrard et provoqué cette réaction si musclée ? Question pour un champion !

Si au niveau de la population et les familles endeuillées, il était difficilement assez tôt pour en faire une idée, après le partage de charges du DG Léon Charles, l’ex parlementaire de l’Ouest Stevens Benoît invite l’élite économique et le secteur des affaires à se positionner et utiliser ses leviers de pressions, afin d’aboutir à un lock de toutes les entreprises, en signe de protestations.

Où était Stevens Benoît lorsque cette même élite économique discutait le plan de sécurité avec le CSPN en Avril dernier ? Qu’avait mentionné ce plan ? Quelles ont été les garanties de sécurité accordées par la PNH aux membres du secteur privé des affaires ? Cette élite dont fait mention Stevens Benoît ne possède pas leur propre tireur d’élite pouvant assurer leur sécurité ? Est-elle concernée par l’insécurité ? par la rareté de carburant ? par la rareté du dollar ?

Halte là ! Stevens Benoît !

Ruth Sherly Charles

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    27 + 2 =