Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Insécurité en Haïti: la goutte d’eau jetée par Gutteres

Coïncidence ou non. Tout devrait être sous contrôle. La délégation a visité Haïti et la PNH. Une mission d’évaluation. Une mission d’humiliation pour le Ministre de la défense qui visiblement est choqué. Selon une source proche, la délégation n’a rencontré aucune autorité du Ministère de la Défense. Pas de rencontres avec la presse ni de présentation des membres de la délégation. Fin de mission! La presse haïtienne veillera ce que disent les grands médias américains. Que làstima !

La situation à Carrefour-Feuilles coïncide avec la distribution du rapport de Guterres au Conseil de 15 membres de l’ONU. Ledit rapport qui n’a pas pris en compte la situation présente à Carrefour-feuilles mais les lecteurs et la délégation kényane en fin de mission comprendront la portée du rapport de l’ONU et l’apport de Gutteres.

L’une des options est la suivante : une police multinationale spécialisée dotée de ressources militaires, coordonnée avec la police nationale (sic).

Avec ce rapport, la responsabilité du Dr Premier Ministre est mis en cause. Pour Dr Premier Ministre Ariel Henry, il est là parce qu’il est la dernière volonté du Président assassiné et parce qu’exista un Claude Joseph qui n’avait pas su tenir tête aux BLANCS. Claude s’est montré flexible et n’a pas su positionner pour Haïti.

Un vrai pion de l’international ? Une réponse historique que seul un livre préfacé ou écrit par Claude Joseph la mettra TOUTOUNI par devant le peuple souverain lors de ses vieux jours politiques.

Avec une fin de mission en douceur pour la délégation kenyane, Ariel Henry doit montrer sa fermeté et opérer des changements dans la structure sécuritaire du pays. Et là, il jetterait sa goutte d’eau en attendant que la Chine et la Russie feront probablement idem ou imposeront leurs vetos.

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    24 + 23 =