Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Carnaval d’exception 2023 : Yves Penel non sans peine !


Le président du comité de carnaval d’exception de P-au-P, le DG Yves Penel peine à s’harmoniser avec l’agent intérimaire Lucsonne Janvier qui réalise, en février, son premier et dernier Carnaval. 

Des policiers qui doivent assurer la sécurité des égouts ouverts, volontairement ou non, confirment le malaise au sein du comité. L’inspection du court parcours était-elle une exigence de sécurité publique ? 

Où est le board de communication composé d’un Directeur, d’un porte-parole et d’un assistant qui est appelé à accompagner le comité ? Où sont passés les agents municipaux et ceux de la Secrétairerie d’État à la Sécurité Publique (SESP) ? 

Si l’agent intérimaire de Marigot préfère retourner le chèque au trésor public, Penel ne devrait pas nous faire peiner à justifier les fonds publics à disposition du comité.  Yves Penel doit justifier : 

1- l’allocation pour les chorégraphes, danseurs… du théâtre National, du Bureau National d’ethnologie et de l’ENARTS qui se plaignent toujours du retard et du manque de transparence ;

2- la gestion administrative du Théâtre National en qualité d’ordonnateur, durant ses nombreux voyages culturels.

3… enfin, la subvention de l’État pour l’organisation du Carnaval d’exception de 2023.

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    8 + 13 =