Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Dépassement. Engagement : le traitement raciste du dossier d’Haïti.

À deux(2) reprises, les autorités salvadoriennes ont été minimisées par les Yankees malgré leur volonté de venir aider à sécuriser Haïti contre les gangs et le trafic d’armes américaines. D’ailleurs, un bureau a été installé pour faire perdurer le temps et montrer aux Salvadoriens que le dossier d’Haïti n’est rien qu’une affaire raciste.

Les récents événements ne l’ont-ils pas prouvé. Au nom du dépassement, le BLAN aurait préféré des noirs kényans au lieu des SOLDATS ET POLICIERS BLANCS.
La raison pourrait être stratégique et politique.

Comment imaginer les élections à venir aux USA et la mort de plusieurs soldats américains par des gangs haïtiens ? Stratégiquement, il aurait été plus facile de faire passer un policier kényan tué pour un Haïtien. 

Après l’assassinat des missionnaires en Haïti, ils ont poussé Joe Biden à intervenir militairement. Qui pis est, le lendemain, le site USCIS devint plus à la mode depuis que le programme BIDEN a été inopérant.

Deux événements qui traduisent l’intérêt de la politique haïtienne pour la politique interne américaine. Un déploiement des soldats américains en Haïti et/ou la fermeture du programme BIDEN représentent de graves erreurs que les démocrates américains ne commettront pas dans le dossier d’Haïti. 

La situation en Haïti pèse lourd sur les élections américaines après celles gagnées par Luis Abinader en République dominicaine. 

Entre-temps, après des complaintes faisant état d’activités de gangs à Apopa, une ville proche de la capitale San Salvador, au nom de l’engagement citoyen, la réponse du président Nayib Bukele a été immédiate. Plus de 2 000 soldats et 1 000 policiers ont été déployés pour résoudre la situation. 

Par comparaison, pour mieux comprendre le désordre dans l’arrière-cour des Américains, la distance entre Salvador et Haïti fait 1 862 km pour moins de 3 h de vol. Par contre, celle entre Kenya et Haïti fait 12 126 km pour plus de 24 heures de vol.

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    18 ⁄ 6 =