UEH-Elections: Affaire Valmond, un dossier politique ou administratif ?

Après que le conseil de l’exécutif en pleine période électorale ait pris la décision de mettre fin au service de l’unique spécialiste dans le pays en histoire des colonisations modernes, le Dr Jean Fritzner Etienne décide enfin de réagir et qualifie d’arbitraire et de règlements de compte ladite décision.

De plus,  l’historien Etienne fustige l’attitude de la commission d’enquête qui, selon lui a remis son rapport, sans avoir la possibilité de se défendre. Une accusation rejetée par avance par le Recteur Deshommes dans la correspondance du 25 mars 2020.

Par ailleurs, Dr Etienne, pour se défendre et prouver que la décision de sa révocation a été prise dans une logique de règlement de compte et dans un contexte de lutte pour une réforme profonde de l’UEH. Sur ce point, le Fondateur et Président du Conseil d’Administration Du Centre Haïtien de Recherches et d’Actions pour le Développement (ChrAD) énumère un ensemble de scandales administratifs qui n’ont pas donné lieu à des révocations (la tentative d’assassinat sur un étudiant perpétré par un doyen qui lui a roulé sa voiture dessus, le scandale de détention de faux diplôme de doctorat par le recteur, la non présentation par ce dernier de son diplôme de maitrise pour participer à l’élection de 2016, les scandales de corruption autour de la question des 20 millions de la cafétéria et des millions qui seraient volatilisés à Limonade, etc..)
Ne sachant comment les deux protagonistes aborderont le dossier par devant qui de droit, ni le contenu de la résolution prise par la plus haute instance décisionnelle de l’UEH (CU-UEH) qui, devrait opter pour un contre rapport administratif avec des personnalités indépendantes, nous lançons un appel au dépassement et pour la stabilité pour enfin finir avec cette crise récurrente à l’Université d’Etat d’Haiti, notre Alma mater.

De plus, connaissant la situation occasionnée par la pandémie du coronavirus, où des mesures de restrictions ont été adoptées par les autorités gouvernementales, relatives aux mesures barrières, Analyseht questionne la rapidité de la décision prise par le conseil exécutif de l’UEH en pleine situation électorale. 

redactionanalyse@gmail.com

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =