Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

UEH-Crise électorale : Ethnologie 80 ans; Ilionor Louis ne veut pas perdre le nord !

Le comite du 80ieme anniversaire de la Faculté d’Ethnologie s’active. Des invitations sont lancées. Sans véritables supports. Des activités sont programmées… La Faculté se prépare à commémorer sur fond de crise administrative et électorale ses 80 années.

A travers un tweet, le professeur sociologue Ilionor Louis qui dit avoir remporté les élections à la faculté d’Ethnologie dont dirigeait l’ancien doyen Yves Blot tentait de mettre un terme à la question électorale. Une faculté d’Ethnologie en crise depuis l’acte impuni posé par ce dernier sur l’étudiant Gourgue.

Déclarer élu, Ilionor, lui, veut s’orienter vers le nord et semble ne pas vouloir se plier face aux menaces et magouilles du Rectorat représentés par Claude Mane Das, John Picard Byron, Dieuseul PRÉDÉLUS …, lancent certains étudiants pro Ilionor contactés par notre rédaction. Cependant, les positions sont partagées sur le choix de Ilionor Louis comme doyen, en raison de sa position idéologique que d’autres étudiants qualifieraient de populisme de gauche.

Faire tout ce qu’il faut pour mener la bataille jusqu’au bout, Ilionor y croit. Le Docteur en sociologie, très actif sur les réseaux sociaux prend toujours des positions publiques sur des sujets sensibles sans tergiverser. En témoigne le tweet ci-dessous peu après la grande mobilisation des « Petrochanllengers » contre la corruption en 2018 par devant la cour des comptes.

Au lendemain de la date fatidique du 07 février 2021, Ilionor a osé et son tweet du 08 février dans lequel il qualifiait Jovenel Moïse de dictateur ne constituerait-il pas un handicap à son investiture.

Le tweet en question ne traduisait-il pas effectivement un malaise entre le Rectorat et le palais national ; entre le Rectorat et la Faculté d’ethnologie et/ou entre la Faculté d’ethnologie et le palais national ?

 

Dossier à suivre…

 

redactionanalyse@gmail.com

 

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    2 ⁄ 1 =