Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Haïti-Insécurité: La Primature à nouveau délogée ?

Sans trompette, ni avertissement, les directions de la Primature se sont éparpillées à travers la région métropolitaine. Difficile de les localiser. D’ailleurs, au niveau du Secrétariat Général, c’est le black out total. Pas de note d’information ni de communication en ce sens.

Avec cette énième délocalisation forcée des bureaux administratifs de la Primature du bicentenaire, certains observateurs ont jugé opportun de revenir sur le bilan tant financier que politique de cette démarche. Quel est le coût du processus de « PAIX » au mieux l’accord tacite passé entre l’ex Premier Ministre, le tonitruant Joseph JOUTHE avec son ami Izo de village de Dieu ? Pourquoi Ariel Henry déserte tout comme Jean Michel LAPIN et Claude Joseph le bureau du Premier Ministre au bicentenaire? Combien a coûté la délocalisation desdits services et qui sont les principaux bénéficiaires?

Le Premier Ministre et son équipe semblent trop occupés à trouver la formule magique pour faire appliquer et avaler l’accord politique et n’en soucient guère des questions internes de la Primature. Cependant, des fournisseurs de services et certains employés sont aux abois. Les employés sont exposés aux caprices et aux humeurs de certains responsables irresponsables. En clair… c’est une Primature qui fonctionne à l’état primitif et à l’image du pays que Ariel Henry tente d’assurer sa gestion.

Que peut faire le Secrétaire Général? Que veut faire le Premier ministre? Comment le SDP peut aider à appliquer l’accord sans aider le Premier ministre à obtenir son siège au bicentenaire?

Toutefois, la Résidence officielle et privée du Premier ministre, certains hôtels et résidences privées constituent les hauts lieux de rencontres politiques. Toutefois, Ariel Henry ne doit pas suivre les traces de Claude Joseph ni de Jean Michel Lapin qui seraient considérés dans la galerie des PMs impuissants d’occuper leurs bureaux au Bicentenaire

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    17 × 18 =