Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Des barres élevées trop haut pour le Barreau de Port-au-Prince ?

Arrivée au Conseil de l’Ordre peu après l’assassinat du bâtonnier Me Monferier Dorval, Me Marie Suzy Legros a fait montre d’une bravoure et d’une détermination, pour exiger que justice soit rendue au feu Dorval. A travers ses interventions médiatiques Mme Legros devient une femme sans filtre qui ose dire les choses comme elle pense.
Cependant, comme les spécialistes en langage aiment le répéter, on ne parle pas comme on écrit !
En analysant la récente note signée par l’éminente avocate Marie Suzy Legros relative à l’arrestation de Me Robinson Pierre-Louis, secrétaire de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, on peut rapidement dire que le barreau de Port-au-Prince a dépassé la barre. Au fond de la note, on relève beaucoup de contradictions. Toutefois, on comprend l’amertume et la règle de solidarité de tout avocat face à l’arrestation d’un confrère. Tel a été le cas lors de l’arrestation politique de Me André Michel, s’il faut se le rappeler. Par ailleurs, s’agissant de l’arrestation de Me Pierre-Louis, le conseil de l’ordre des avocats de Port-au-Prince doit se faire conseiller avant toute autre prise décision dans ce dossier.

Se référant à l’assassinat de Me Dorval dans la note pour justifier la célérité de l’enquête ayant conduit à l’assassinat de Me Pierre-Louis est à la limite de trop. Une barre très élevée franchie par le Barreau de Port-au-Prince. Certains pourraient interpréter inversement cette situation. Pourquoi le conseil de l’ordre des avocats fait pression sur la justice alors qu’un de ses membres influents fait partie du cabinet du ministre? Quand Me Pierre-Louis a-t-il rejoint le cabinet du Ministre? Est-ce une prime au mutisme ou un mercato ou alors un rachat du silence du Conseil de l’ordre dans le dossier de Me Dorval ? La présence de Me Pierre-Louis au cabinet du Ministre n’a-t-il pas ralenti l’enquête sur l’assassinat de Me Dorval? Que dit les règlements du Barreau de Port-au-Prince relatifs à la présence d’un membre du conseil au Cabinet du Ministre de la Justice ou dans des postes clés du Ministère? Est-ce professionnel et/ou éthique ?

Tout compte fait, les membres du Conseil de l’ordre des avocats de Port-au-Prince doivent tout faire pour rehausser l’image et l’honneur du Barreau dans le dossier de Robinson Pierre-Louis. Aussi, le Core Group, probablement seul bénéficiaire de la crise actuelle, doit tout mettre en œuvre pour éviter la Somalisation d’Haïti par des responsables gouvernementaux incompétents et de moralité douteuse.

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    23 − 20 =