Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

RezoNòdwès victimes d’un réseau d’anciens jeunes bénéficiaires?

Qui n’a pas l’habitude de se faire lire ni commenter grâce au journal en ligne RezoNòdwès ? Ils sont nombreux journalistes, penseurs, professionnels…catégories socioprofessionnelles de tous horizons qui font de « rezonodwes », le grand espace journalistique pour divulguer/communiquer leurs analyses critiques et contradictoires.

Depuis l’intronisation de Claude Joseph au poste de Ministre des Affaires Étrangères, un torchon brûle entre lui et ledit journal. On ne saurait dire autant de ce divorce, vu qu’on ignore la raison et le pourquoi. Toutefois, il n’est pas anodin de constater qu’un Ministre ou un officiel mobilise tant de jeunes au sein de son bureau de communication afin d’engager la bataille de l’opinion publique. L’harmonisation entre un officiel et les médias n’est pas synonyme de corruption ni d’octroi de pots de vins. Cependant, dans ce cas précis, Claude Joseph doit comprendre entant qu’humain et intellectuel, ses actions, réalisations et bilans doivent être critiquées et analysées.

En outre, RezoNòdwès représentait et représente encore cet espace dédié aux jeunes de ma génération de se confirmer et d’accroître leur visibilité. Rien n’est plus étonnant de constater et d’observer que certains jeunes, jadis, qui ont utilisé le couloir médiatique de RezoNòdwès sont les mêmes, manipulés ou non, vulnérables ou non, qui tournent leurs plumes contre RezoNòdwès. Mes frères ! Jeunes de ma génération ! On se connaît et on connaît des choses en Haïti et dans le couloir du pouvoir. On n’est pas là pour vous dicter comment vous vêtir ni quoi manger. D’ailleurs, en dépit de tout, vous faites votre boulot! Mais de grâce ! Ne détruisez pas cet espace médiatique qui nous a servi ainsi que d’autres personnalités avant vous. Ayez au moins le courage de ne pas trop presser sur l’accélérateur de la déstabilisation, afin de ne pas vous sentir trop gênés lorsque les vieux démons se réconcilieront.
En mon nom personnel et au nom de Analyse Média, j’apporterai tout mon support à mon ami Daniel Alouidor. On s’est rencontré à travers ses conseils et ses idées innovantes. Mon support à tout le réseau de journalistes qui constitue la force de frappe de RezoNòdwès. Je mesure l’ampleur de mon support et j’assumerai les conséquences par devant quiconque et devant l’histoire.

Anathème à certains patrons de médias en ligne qui dictent l’orientation des textes sans pouvoir constituer même un chapeau voire la chute d’un texte journalistique.
Anathème à vous qui êtes prêts à banaliser la solidarité journalistique pour un voyage officiel et/ou un chèque de publicité à l’ONA, OAVCT, OFNAC…

Tout compte fait, le torchon qui brûle entre deux(2) grands patrons de médias traditionnels durant cette semaine devrait servir de leçon pour tout collaborateur, journaliste de ne point marchander leurs micros ni leurs plumes envers et contre tous un, juste pour satisfaire un BOSS, un Patron.

Richardson SERAPHIN

Ancien Bénéficiaire de RezoNòdwès

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    23 + 27 =