Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Rebondissement dans le dossier AUTO PLAZA/ BAFT MOTORS

Comme nous l’avions promis d’approfondir ce dossier, afin de révéler l’implication ou non de Steevens Franklin le petit protégé de Réginald Boulos dans ce vaste réseau d’escroquerie, Analyse Média en guise de ne publier que la note explicative de Steevens Francklin choisit d’en analyser le contexte de publication.
Les informations partagées dans nos différents articles suite à nos visites au Cap Haïtien ont favorisé la sortie d’une note de Auto Plaza et une lettre d’excuse du sieur Stevens Franklin.

Contrairement à Auto Plaza dans sa note du 7 juin dernier qui ait choisi de fragiliser le nommé Steevens et sa compagnie, lorsqu’elle affirmait être victime des actes de BAFT MOTORS et de son propriétaire, ce dernier n’entant pas baisser les bras.

En date du 15 juin, le nommé Steevens Franklin que Réginald Boulos à travers Auto Plaza faisait passer, à travers la presse Capoise, comme irresponsable et un escroc, se dit prêt à assumer ses responsabilités. Aussi, il informe que tous les moyens seront mis en œuvre pour que les clients victimes reçoivent, dans un délai raisonnable, leurs motocyclettes qu’ils ont déjà payées. Une promesse suspecte de BAFT MOTORS, si on se réfère aux poursuites judiciaires entamées par les avocats de Auto Plaza et la dette de cent soixante-douze mille six cent soixante-six et 17/100 dollars américains
(USD $172,666.17) envers Auto Plaza.

Toutefois, on apprend que de fortes sommes auraient été versées par Auto Plaza et des rencontres effectuées lors du passage au Cap-Haïtien du Secrétaire Général du MTV Schultz Simpssie Cazir avec certains journalistes, pour tenter de favoriser médiatiquement Auto Plaza dans ce dossier.
Plus de détails à venir…

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    14 × 18 =