Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Dossier PNCS: Hans Joseph peut-il continuer à engager la République?

Après un long silence et des voyages dorés en Égypte, Hans Joseph nous revient et semble prêt à trahir les siens. Qui a dit que la coordinatrice du PNCS a été sous la coupe réglée de Martine Moïse bien avant Nesmy Manigat ? Comment comprendre que, pour conserver son poste de DG, Hans Joseph, l’un des avocats de Martine Moïse, est prêt à favoriser la démission de Djina Guillet-Delatour ?

Cependant, en plus des raisons politiques, la trop grande liberté administrative dans les dossiers comptables remis par Nesmy Manigat à la coordinatrice du PNCS ainsi que l’intégration de plusieurs écoles au PNCS, sans normes de fonctionnement, pourraient aussi motiver l’invitation de l’ULCC, selon une source.
On dirait que le DG de l’ULCC pratique un mutisme complaisant quant au vol de chèques récurrents et à la gabegie administrative au Ministère de l’intérieur. L’administration dudit Ministère ne constitue-t-elle pas le visage de la corruption? Solidarité oblige! Dans son for intérieur, Hans Joseph encense le Ministère de l’intérieur.
Toutefois, on comprend que l’invitation de la coordinatrice du PNCS a été motivée politiquement. Comment un DG de l’ULCC, incapable à produire le rapport final permettant à la justice d’auditionner Reginald Boulos, en cavale dans le dossier du Real Business Investissement (RBI) peut-il continuer à engager la République?

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    23 + 26 =