Spread the love
"/>
Header Ad

Categories

Most Viewed

Corruption: l’administration publique vu au 30 septembre

Comme des chiens errants, des assoiffés, les administrateurs, chefs comptables, comptables Délégués se solidarisent pour sucer la moelle osseuse du budget restant de leurs ministères respectifs.
Bien entendu, cette pratique ne saurait se réaliser sans la validation du supérieur hiérarchique direct.
Petite caisse volatilisée. Véhicules et matériels de bureau volés, certains en profitent pour les changer avec possibilité de bénéficier des ristournes. Chèques détournés. Des réceptions organisées et des cadeaux distribués pour tenter de justifier certaines dépenses farfelues…

Toutefois, il faut mentionner que certains administrateurs et comptables sérieux, aussi minimes soient-ils, sont exempts des pratiques de corruption et de malversations, à jour j-30 septembre.

Cependant, les comptables et administrateurs du Palais national, de la Primature, du Parlement, des ministères régaliens et d’autres institutions indépendantes et autonomes… sont parmi les pionniers.

Leur train de vie, leur attitude et leur comportement « corruptible ». Ils sont indisponibles et se cachent à longueur de journée. Ils ne répondent pas au téléphone. Disposant de WhatsApp désactivé, véhicule de fonction est utilisé comme deuxième bureau.

Chèque de fournisseurs et d’employés empilés. Quotas de carburants. Livrets de différentes banques commerciales. Laptops. Matériels de bureau de toutes sortes. Gadgets électroniques. Téléphones. Imprimantes. Enveloppes jaunes et cartables de différentes couleurs… Ainsi, résumé l’intérieur du véhicule d’un administrateur et/ou d’un comptable à chaque fin d’exercice fiscal.

Cela suffirait-il pour identifier les administrateurs et comptables corrompus de l’administration publique ?

Des contacts effectués dans deux(2) entreprises de la place confirment qu’effectivement, à chaque fin d’exercice fiscal, des produits électroménagers, des meubles, des décors intérieurs et extérieurs pour maison, des articles de bureau sont vendus à certaines personnalités Étatiques. Même son de cloche pour ce gérant de locations et de ventes de voitures.

Du 25 juillet au 22 octobre de chaque année, certains véhicules de location sont réservés à des personnalités de l’administration publique et certains font des « deposits » intéressants pour le rachat.

Fin de l’exercice fiscal, fin du monde?

Les administrateurs et comptables suscités utilisent toutes sortes de subterfuges pour amasser les chèques et privilèges accordés à d’autres fonctionnaires et font semblant d’être occupés pour ensuite les utiliser facilement à des fins personnelles.

N’êtes-vous pas déjà été victimes d’un administrateur et/ou d’un comptable en ce sens?

Pourquoi rien n’est fait pour remédier à cette situation ?

Pourquoi les comptables se servent de la fin de l’année fiscale pour perpétrer leurs forfaits corruptibles ?

redactionnalyse@gmail.com

Spread the love

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Résoudre : *
    15 × 6 =