300 vs 3000 gourdes, la Digicel veut-elle « challenge » Jovenel Moïse ?

Près d’une année après la promesse faite par le Président Jovenel Moïse d’accorder 3000 gourdes via mon cash aux familles haïtiennes, la Digicel parallèlement lance une nouvelle campagne de marketing qui semble vouloir faire oublier les fameuses 3000 gourdes de Jovenel Moïse.

Depuis plusieurs semaines, un décor qui ressemble au temps des éléctions, des murs extérieurs de plusieurs bâtiments privés et publics ont été la cible de certains badauds qui souillent la façade externe de plusieurs maisons fraîchement peintes durant le mois de décembre dernier.

Pour lancer une campagne agressive de son service national « mon cash », le plus populaire de la place, (bien que manipulé par des individus malintentionnés qui utilisent les données pour aboutir à leurs forfaits criminels), Digicel veut faire des heureux.
Si le processus pour bénéficier les 3000 gourdes de Jovenel Moïse ont été des fois manipulés par les responsables et des politiques qui veulent tout accaparer, Digicel à travers sa campagne invite les clients de « mon cash » à scanner le code QCR, question de bénéficier les 300 gourdes disponibles.

Cette stratégie de marketing ne contribue-t-elle pas à «kokoratiser » la jeunesse haïtienne ?

À la recherche des 300 gourdes de la Digicel 

« Cela me fait plus de 150 QCR scannées et j’ai dû parcourir la route de bourdon passant par delmas 60 pour longer le côté droit de l’autoroute de Delmas jusqu’au carrefour aéroport, j’ai rien trouvé », affirme avec désolation Sony, jeune homme âgé de 30 ans.
Pour cette spécialiste en marketing, elle s’est dit étonnée d’apprendre qu’une telle campagne existe et promet à replonger dans ses livres de marketing pour comprendre le bien fondé de la stratégie de Digicel.

Il est à signaler qu’aucun responsable des mairies de la zone métropolitaine n’était pas disponible pour nous expliquer si la Digicel avait reçu une quelconque autorisation d’affichage. Par peur de représailles, leurs attitudes envers notre reporter traduisent une certaine connivence.

Nous espérons toutefois que la Digicel puisse nous faire avaler la couleuvre et nous présenter un heureux gagnant pour valider sa campagne de marketing.

redactionanalyse@gmail.com

Spread the love

Une pensée sur “300 vs 3000 gourdes, la Digicel veut-elle « challenge » Jovenel Moïse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 1 =