René Civil veut faire régner une mobilisation non civile?

En s’adressant aux sympathisants anti Jovenel lors d’une conférence de presse, René Civil invite les militants de l’opposition à suivre l’exemple de la population chilienne qui a saccagé, incendié et pillé plusieurs entreprises commerciales et publiques le week-end écoulé, lors d’un déferlement de protestations visant à dénoncer une augmentation de 30 pesos sur le trafic métro.
Connu pour ses propos amères contre le pouvoir en place, l’ancien bras droit de l’ex Premier ministre Jean Henry Céant prône la dialectique des armes et opte pour un mouvement civil armé, seule façon d’arriver à forcer Jovenel Moïse à laisser le pouvoir, a-t-il lâché de façon laconique lors d’une conférence de presse.

 

Si on ignore pour l’instant la contribution de l’ex Premier ministre Jean Henry CÉANT dans la mobilisation anti Jovenel, on peut toutefois considérer que René Civil est loin d’être seul dans cet appel lancé en faveur de la mobilisation civile armée.

Qui seront les civils armés qui accompagneront René Civil? Qui sont ces gens dits civilisés qui financeront l’éventuelle lutte armée prônée par René Civil?

Les nouveaux maîtres des locaux du ministère de l’intérieur doivent prouver qu’ils sont des cadres civilisés et non des cadres inutilisés.

Analyseht

redactionanalyse@gmail.com

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 ⁄ 1 =