Digicel-Tarifs élevés : l’organe de régulation de la Jamaïque réagit

Alors qu’en Haïti nous sommes livrés à la prédation économique et que l’organe de régulation (CONATEL) ne se soucie pas des demandes de services exigés par les consommateurs haïtiens, ce, malgré la dépréciation du dollar, l’Office of Utilities Regulation (OUR) de la Jamaïque fait des injonctions aux fournisseurs de télécommunications Digicel et FLOW.

Ces changements font partie des décisions prises par l’Office of Utilities Regulation (OUR) dans son avis de décision intitulé: Amélioration de la transparence de l’information sur les marchés des télécommunications. Ceci, à la suite de plaintes de clients de télécommunications mobiles concernant des problèmes tels que:

  • des frais d’appel inopinément élevés pour les abonnés postpayés;
  • Non-réception de notification lorsque le crédit de données est presque épuisé ou a été épuisé;
  • Incidents d’épuisement rapide du crédit lors de la demande de crédit pour l’utilisation des données, dans le cas des clients prépayés; et,
  • Épuisement du crédit du forfait de données lorsque les «données mobiles» sont désactivées sur leurs appareils.

Jouant pleinement son rôle de régulation et sans connivence avec les fournisseurs, l’OUR, équivalent de CONATEL, indique qu’à partir du 18 octobre 2020, les clients télécoms devraient se procurer des alertes de notification automatiques – gratuites.

Notons que deux (2) des trois (3) phases doivent être exécutées au cours de l’année civile en cours (18 octobre 2020 et 18 décembre 2020)avant l’effectivité de la phase finale prévue pour le 18 décembre 2021

Source : https://www.our.org.jm/ourweb/

 

redactionanalyse@gmail.com

 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 − 3 =