Claude Joseph PM a.i, Jovenel Moïse ne s’est-il pas trompé ?

En choisissant de mettre fin, aussi tardivement, à la bêtise et à la niaiserie comme mode de fonctionnement gouvernemental, Jovenel Moïse doit prendre conscience qu’il ait perdu une année de son quinquennat. D’où une année qui ne sera pas comblée avec les mêmes méthodes de discours et d’actions boiteuses.

D’ailleurs, pour certains qui s’appuient sur les prescrits constitutionnels, la présidence existe de fait et de droit, mais le président n’est plus. D’autres parlent d’inexistence de l’Etat haïtien.

Choisir Claude Joseph comme énième Premier ministre, Jovenel Moise doit comprendre qu’il vient d’élargir autour de lui l’intelligence, le dynamisme et la compétence. Là où Guichard Doré et Renald Lubérice… seront peut-être contraints à cesser de dire toute la vérité scientifique… la parole scientifique et équilibrée et la pire des décisions et positionnement de principe de Claude Joseph vont surgir. Et ce sera vraiment la fin de Jovenel Moïse.

Ce sera fini pour Jovenel Moïse ! Finis ses moments de discours électrifiés et courants. Finis ses longs discours et ses adresses à la nation « san adrès et san ladrès ». Fini de se faire entourer de sa clique aveugle et béni oui oui qui l’empêche de respirer et de voir la tête de l’iceberg. Finie cette forme de communication campagnarde (chak weekend, 1 pwovens) et de style campagne électorale. Finie cette forme d’organisation de l’Etat de style MTV où chacun pense pouvoir bénéficier une «Nissan» sans vraiment croire au projet de Réginald Boulos.

En ce sens… la « minorité zwit » de Ministres qui seront reconduits (pas plus que trois(3)), tous les nouveaux Secrétaires d’Etat, Directeurs Généraux, Directeurs d’organismes déconcentrés, Délégués et Vice Délégués ainsi que d’autres Ministres qui seront nommés devraient comprendre qu’il leur serait difficile à sucer la moelle osseuse desséchée de l’os du bœuf (Zo bèf) que tiendrait le PM ai, Claude Joseph.

Par ailleurs, Claude Joseph doit se rappeler qu’avec l’existence d’un Parlement fonctionnel, il serait difficile d’accéder au poste de Premier ministre. Nos Parlementaires n’allaient pas se laisser berner/ manipuler par ses « plômes » avec son « bouda chire ». Le pire, il serait impossible pour Claude Joseph d’approcher le secteur « lavalas » vu son passé de Gnbiste. Et beaucoup plus dur de retrouver les « fameuses valises d’argents» du secteur privé mafia et d’autres avantages de certains marchands revendeurs de l’autre branche dudit secteur qui, probablement n’approuveraient pas son bilan de Ministre des Affaires Etrangères dynamique, intégrationniste, créatif, innovant…

En acceptant de s’allier à une cause si difficile dans une Haïti où tous les indicateurs économiques sont en rouges, une insécurité grandissante, une société déchirée, une presse malade avec des « machann mikwo » et « machann teks » précaires et vulnérables, une communauté internationale hypocrite et insouciante… Claude Joseph doit comprendre qu’il vient de mettre en jeu son diplôme de Doctorat acquis après tant d’années de sacrifices pour tenter de servir son pays.

SR

redactionanalyse@gmail.com

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 8 =